A partir du témoignage de deux wikipédiennes atteintes du syndrome d’Asperger, l’échange tentera de déterminer en quoi la participation à la plus célèbre encyclopédie collaborative en ligne peut se révéler comme un bienfait pour cette forme d’autisme. Samedi 2 avril, 15H, à la Maison des associations.

 

 

Fût un temps où on nommait « ces gens là » des bredins, des idiots du village, simplets, mélancoliques aigus ou tout simplement des fous… La solution ? Les isoler, les attacher, les contenir dans une camisole, les abrutir de barbituriques ou opiacées, quand ce n’était pas les chocs électriques. On pouvait aussi appeler un prêtre en renfort, des fois que le Diable ne serait pas étranger à l’affaire. Et là, est ce que je vous parle d’une époque ancestrale, d’une ère immémoriale ? Non, pas vraiment. Au début du 20e siècle, la France identifie l’autisme comme une forme de schizophrénie. En 1996, elle reconnaît l’autisme comme un handicap.

 

La classification Asperger

En 1944, le pédiatre Hans Asperger apporte des précisions sur les différentes formes autistiques. Ces études sont rouvertes dans les années 80 puis rendues populaires plus de 10 ans après, à l’aube des années 2000.

Le syndrome d’Asperger est un TED (Trouble envahissant du développement), plus communément nommé aujourd’hui TSA (troubles du spectre autistique)… troubles qui se caractérisent chez le sujet par des altérations quant à la communication ou la socialisation. Différences de code d’expression, différences de codes sociaux, sans affecter le langage ou l’intellect. Les personnes porteuses du syndrome d’Asperger ne sont pas « repérables » physiquement et évoluent de façon quasi normale dans la société… on peut les trouver singuliers ou pédants. Handicapés ou différents ?

Beaucoup plus « acceptés » dans les pays anglo-saxons, les personnes porteuses peuvent trouver un environnement professionnel adéquat, directement lié à leur « particularité ». On n’hésite pas alors à leur confier des missions dans un domaine où ils excellent. Les sujets sont alors capables d’hyper précision et d’apporter un travail colossal, de devenir les meilleurs, les référents. Des pointures! Leur centre d’intérêt spécifique peut vite tourner à l’obsession, ce qui représente un atout plus qu’intéressant pour Wikipédia. Surtout que l’écrit reste le terrain de jeu idéal, moins confrontant à l’espace social.

Est ce du cynisme ? Tout dépend. Si vous le voyez avec un œil compatissant de catho de gauche, nul doute que le « malheureux serait mieux à la maison avec deux Xanax. ». Si vous acceptez les différences, bienvenue ! La rencontre ne peut être qu’enrichissante.

On estime aujourd’hui qu’il y a entre 100.000 et 400.000 personnes porteuses du syndrome Asperger en France.

 

Wikipédia et le syndrome d’Asperger, retours d’expérience.  Samedi 2 avril, 15H00. Maison des associations, Rennes. Accès libre et gratuit.