Dans le cadre de la Semaine du Micro crédit de l’Adie, plus de 150 évènements sont organisés partout en France, en partenariat avec les acteurs nationaux et régionaux de la création d’entreprise.

Cet évènement vise à faire connaitre le micro crédit accompagné comme outil adapté à la lutte contre le chômage et l’exclusion sociale.

Créée en 1989 par Maria Nowak, lʼAdie sʼest inspirée de expérience de la Grameen Bank du Professeur Muhammad Yunus au Bangladesh en l’adaptant, en France, aux conditions d’un pays industrialisé et d’un état Providence.

L’association, aujourd’hui présidée par Catherine Barbaroux, a pour objet de financer les projets des créateurs d’entreprise qui n’ont pas accès au crédit bancaire et plus particulièrement ceux des demandeurs dʼemploi et des allocataires du RSA. Sa mission est d’accompagner les micro-entrepreneurs avant, pendant et après la création de leur entreprise pour en assurer la pérennité et de contribuer à l’amélioration de l’environnement institutionnel du micro crédit.

Le public de l’ADIE, ce sont toutes les personnes exclues du système bancaire classique – notamment les personnes au chômage ou allocataires du RSA – et désireuses de créer leur propre emploi peuvent s’adresser à une des antennes locales de lʼAdie.

Le financement de lʼaction menée par lʼAdie est assuré grâce à la solidarité des partenaires :
– les ressources de crédit sont apportées par les banques,
–  le risque est partagé entre les banques et lʼAdie, contre-garanti par le Fonds de Garantie d’Insertion par l’Economique, le Fonds de cohésion sociale, le Fonds Européen d’Investissement et OSEO.
–  l’accompagnement est financé par les collectivités locales, lʼEtat et le Fonds Social Européen.

En accordant plus de 105 000 micro crédits depuis sa création, lʼAdie a financé près de 78 000 entreprises créées par des chômeurs et des bénéficiaires de minima sociaux. L’association démontre ainsi la capacité d’initiative et l’esprit d’entreprise de nombreuses personnes exclues du marché de travail. Le taux de pérennité des entreprises financées est identique à celui de la moyenne nationale : 68% après deux ans.

L’ADIE, un réseau de proximité

En 2011, 130 antennes et 190 permanences couvrent tout le territoire national. Plus de 450 permanents sont à l’écoute des créateurs potentiels. Ils sont aidés par plus de 1700 bénévoles disposant de compétences variées (gestion, appui administratif, développement commercial, insertion bancaire…).

La Semaine du micro crédit de l’Adie, un 8ème rendez-vous qui mobilise les partenaires de l’association autour d’une cause commune : la création d’entreprise comme outil de lutte contre le chômage. Créée à l’occasion de l’Année Internationale du Micro crédit en 2005, la Semaine du Micro crédit de l’Adie, organisée chaque année, vise à démontrer que le micro crédit est un outil adapté pour lutter contre le chômage et l’exclusion sociale, à informer sur l’offre d’accompagnement proposée par l’Adie aux créateurs d’entreprise pour pérenniser leur activité, à inciter les porteurs de projet à passer à l’action et à déposer leur projet. L’opération vise également à sensibiliser l’opinion publique, les décideurs politiques, économiques et sociaux à l’entrepreneuriat populaire. En seulement cinq jours, l’édition 2011 de la Semaine du Micro crédit de lʼAdie a permis à plus de 45 000 personnes de s’informer sur le micro crédit et 7 000 d’entre elles ont été identifiées comme potentiels candidats à un micro crédit Adie.

L’édition 2012 se tiendra du 6 au 10 février Compte tenu des échéances électorales, l’événement a en effet été avancé et prendra cette année un format nouveau. L’Adie a décidé d’aller à la rencontre du public non pas en extérieur mais directement chez ses principaux partenaires prescripteurs tels que Pôle emploi et les CCI afin de les mobiliser autour d’une cause commune : la création d’entreprise comme outil de lutte contre le chômage. Cette campagne de proximité sera précédée d’une campagne de sensibilisation, élaborée gracieusement par l’agence DDB Nouveau Monde. Elle sera menée du 16 janvier au 5 février, pour mieux faire connaître l’Adie et sa mission. Par ailleurs, en marge de la Semaine du Micro crédit de lʼAdie et pour la première fois, l’association organisera le 8 février à Sciences Po Paris un colloque « inversé », et donnera la parole aux micro-entrepreneurs accompagnés et financés par l’Adie, les auditeurs, experts et leaders d’opinion étant à leur écoute. Leurs témoignages permettront de formuler des propositions concrètes aux candidats à l’élection présidentielle. Enfin, un forum d’informations à Paris et des animations dans certaines grandes villes de province seront également organisés, auxquels s’ajouteront des journées portes ouvertes dans les antennes de l’Adie.